Il existe différentes variétés d’oseilles sauvages qui sont plus acides que l'oseille cultivée. Elles possèdent des propriétés digestives.

L’oseille commune, oseille des prés, vinette :

Elle mesure entre 30 cm et 1 m de haut.

Les feuilles sont fermes, épaisses, de 7 à 15 cm de long.

La floraison en grappes rougeâtres apparait du mois de mai au mois de septembre.

On trouve cette plante dans les champs et les prairies.

La petite oseille.

Elle mesure jusqu'à 50 cm de haut et pousse dans les endroits rocailleux en terrains acides.

 

Propriétés de l'oseille sauvage

L'oseille sauvage est riche en vitamine C et E, fer, en magnésium, et contient de nombreux autres oligo-éléments.

Ses propriétés sont multiples:

Digestives ;

Fébrifuges et toniques ;

Laxatives ;

Dépuratives et diurétiques.

Anti oxydantes : elle aide à lutter contre les maladies cardio-vasculaires, et les détériorations de la vue ;

Elle est excellente pour les diabétiques du fait de son faible taux en glucide (2,5 %).

On l'utilise également pour assainir les peaux grasses et pour revitaliser les cheveux ternes.

Oseille sauvage : utilisations

En infusion et en décoctions pour ses vertus digestives.

Dans l'alimentation:

En sauce, elle accompagne parfaitement les poissons et permet de faire fondre les arrêtes les plus fines.

Cuites, en soupe, incorporées à une purée de pommes de terre ou en omelette.  

Crue, elle se déguste dans les salades : pour cela supprimez la nervure centrale.

N'utilisez pas de casserole en fonte ou en aluminium pour la faire cuire, cela la ferait noircir.

En compresses, elle atténue les démangeaisons dues à des piqûres d'ortie.

En décoction, on utilise les racines et les graines pour leurs propriétés diurétiques et contre les infections cutanées.

L'oseille sauvage est à consommer avec modération car elle contient de l'acide oxalique.

feuilles tige oseille

feuilles-oseille

oseille sauvage